Après des centaines de livres consacrés à Robespierre, voici le premier qui s’intéresse non seulement à ses rapports personnels avec les femmes mais à sa politique de genre. Quelle place reconnaît-il aux femmes dans la société ? Quelle est son attitude à leur égard au club des Jacobins ou à l’Assemblée ? Comment évaluer ses positions par rapport à celles d’autres écrivains, journalistes et militant·e·s révolutionnaires de son temps ?

Étudiant à nouveaux frais les groupes et les événements (Dames de la Halle, Marche des femmes sur Versailles d’octobre 1789), exhumant des documents ignorés, Claude Guillon réfute plusieurs « légendes robespierristes ». Loin d’avoir été favorable à la citoyenneté féminine, Robespierre a contribué à faire de la Révolution une défaite politique pour les femmes, dont le club le plus radical est fermé à son instigation, avant l’interdiction de tous les autres.

L'auteur

Claude Guillon, écrivain et essayiste, a publié Deux Enragés de la Révolution. Leclerc de Lyon et Pauline Léon (La Digitale) et parmi une quinzaine d’ouvrages : Le Droit à la mort (IMHO) et Notre patience est à bout. 1792-1793, les écrits des Enragé·e·s (IMHO).

Informations

Sortie le 18/03/2021
Prix : 18 euros
Format : 15x21 360 pages
ISBN : 9782364810266
EAN : 9782364810266