Le Péplum italien, grandeur et décadence d’une antiquité populaire

Entre 1946 et 1966, plus de 180 péplums sont réalisés en Italie. À côté des féeries médiévales, des films de « cape et d’épée », des films d’horreur, les péplums remplissent les salles et fascinent toute une génération de cinéphiles. Dans le flot de cette production, beaucoup d’œuvres mineures, parfois bâclées ou ridicules, mais aussi des trésors de mise en scène et d’élégance témoignant souvent d’une rare intelligence dans les projets. Le but du présent ouvrage est de proposer une véritable synthèse permettant de saisir le phénomène qu’a été le péplum italien. Il ne s’agit donc pas ici de juger de la qualité des films, mais d’appréhender le cycle comme un intertexte, un réseau de variations vouées à faire circuler les signifiés et des signifiants d’une période historique déterminée. Déterminer les lignes de force du genre, ses constantes thématiques, et pénétrer au cœur de ses contradictions permet d’éclairer le sujet sous un jour nouveau.

Avec une préface de Jean A. Gili et une présentation de Julien Sévéon.

L'auteur

Titulaire d'un « Master de Valorisation du Patrimoine cinématographique », Florent Fourcart est spécialiste de l'Histoire du Cinéma et en particulier du péplum, auquel il a consacré de nombreux articles à l’occasion de collaborations avec les revues POSITIF et Ciném’Action. En 2011, il signe d’ailleurs la notice consacrée au genre dans le Dictionnaire mondial du Cinéma paru aux éditions Larousse. Il a également travaillé dans l'exploitation cinématographique et a participé à la conception de plusieurs documentaires dont Mémoires du Cinéma français de Hubert Niogret (2008) et Darius Milhaud et sa musique de Cécile Clairval-Milhaud (2010).

Informations

Sortie le 15/11/2012
24 euros
16 X 24 cm, 240 pages
ISBN : 978-2-915517-86-6
EAN : 9782915517866

2018-12-11T08:10:26+00:00