La culture a souvent servi de cache-sexe à l’érotisme et à la pornographie. Que l’on songe aux « nus artistiques » des cartes postales du XIXe et du XXe siècles, et au « cul avec alibi culturel » des années 1970. Il est temps de tourner la page – c’est un des euphémismes qui désignent la sodomie – pour faire en sorte que le cul serve d’alibi à la culture. Toutes les entrées de cet abécédaire sont des moyens de pénétrer le savoir humain, de se ménager un regard sur lui, en regardant par l’œillet, l’œil de bronze, l’œilleton, bref : le petit trou de la lorgnette. À défaut d’y apprendre à lire, ce qui est la fonction exacte d’un abécédaire, puissent lectrices et lecteurs s’y divertir ! Nous lui avons fréquemment donné l’allure d’un bêtisier, parce que nous n’imaginons pas meilleure méthode d’apprentissage que le rire, le gai savoir, et aussi parce que la littérature moralisatrice – religieuse ou médicale – est prodigue, on le vérifiera, en réjouissantes sottises…

L'auteur

Claude Guillon, écrivain et essayiste, a publié Le Siège de l’âme. Éloge de la sodomie (Zulma) et parmi une quinzaine d’ouvrages : Le Droit à la mort (IMHO) et Notre patience est à bout. 1792-1793, les écrits des Enragé·e·s (IMHO).

Informations

Sortie le 03/10/2019
14 euros
14,7 X 21 cm, N&B, 160 pages
ISBN : 978-2-36481-012-9
EAN : 9782364810129