Née à Nagasaki, Reiko Kruk arrive à Paris en 1971. D’abord conseillère artistique en cosmétique, elle crée l’atelier Métamorphose et développe de nouvelles techniques de maquillage d’effets spéciaux qui la rendront célèbre. De Nosferatu de Werner Herzog à Édith et Marcel de Claude Lelouch, en passant par Germinal ou Madame Butterfly, elle transforme radicalement l’approche des effets spéciaux et devient l’une des pionnières les plus appréciées des effets spéciaux. 

Ce récit autobiographique retrace sa vie et son parcours hors du commun.

L'auteur

Née à Nagasaki. Elle travaille pour TV Nagasaki NBC comme responsable de films publicitaires, puis s’installe à Osaka ou elle développe de nouveaux produits pour une société de cosmétique. En 1971, elle arrive à Paris. D’abord conseillère artistique en cosmétique pour L’Oréal et Guerlain, elle souhaite élargir son champs d’action dans le milieu du spectacle. Elle crée l’atelier Métamorphose, se concentrant sur le développement de maquillage d’effets spéciaux. Métamorphose est renommé pour son travail de haute qualité et créativité, dans les domaines du cinéma, du théâtre, de l’opéra et de la publicité. Reiko Kruk a collaboré avec de nombreux metteurs en scène tels que Werner Herzog, Claude Lelouch, Arnaud Desplechin, Patrice Chereau, Rudolf Noureev, Antoine Vitez, Bob Wilson, Julie Taymor, Hiroshi Teshigawara, Jean-Paul Goude, Just Jaeckin, Etienne Chatillez… Elle est directrice artistique du film Madame Butterfly de Frédéric Mitterand, et conseillère sur de nombreux autres projets. Elle écrit et réalise plusieurs court-métrages pour la télévision française et japonaise, ainsi que des clips. Son parcours et ses désirs l’amènent à la sculpture, et ses travaux ont été exposés à la Fondation Cartier, “Skin-Art” au Japon, dans les galleries d’Artium, Parco, Kirin Plaza, chez Enrico Navarra, à Paris et au Musée de la Civilisation de Quebec au Canada. Elle publie Métamorphose chez Bijutsu Shuppansha en 1997, Bakeshoshi chez Little More en 2010, et Akatombo – La libellule rouge, Journal de Keiko, 1945 chez Nagasaki Bunken-sha en 2013. Elle est élevée au grade d’Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres par le Ministre de la culture français Frédéric Mitterrand en 2011 et reçoit le Prix du Ministre japonais des Affaires étrangères en 2012.

Informations

Sortie le 20/11/2020
Prix : 24 euros
Format : 14,7 x 21 cm, Couleur, 320 pages
ISBN : 978-2-36481-025-9
EAN : 9782364810259