Le Droit à la mort, Suicide mode d’emploi, ses lecteurs et ses juges

On peut désormais « laisser mourir », de faim et de soif, les 150000 agonisant(e)s que l’on « débranche » chaque année, mais le geste euthanasique, l’assistance au suicide et l’information sur ses moyens techniques demeurent interdits.