Peu d’informations sont disponibles sur Nekojiru qui a toujours souhaité rester anonyme et qui s’est cachée derrière son pseudonyme jusqu’à son suicide en 1998. De nos jours, son œuvre est perpétuée par son compagnon, qui, en sa mémoire, signe lui aussi Nekojiru mais augmenté d’un Y, initiale de son prénom.