Shin'ya Komatsu

Shin’ya Komatsu a publié ses premiers travaux au sein de la revue indépendante Ax, héritière de l'avant-gardiste Garo. Tout en rondeurs, son trait exceptionnellement doux est néanmoins doté d'une puissance évocatrice hors du commun, qui célèbre autant la rêverie que les petits plaisirs du quotidien. Ses histoires sont ainsi peuplées d'enfants qui découvrent le monde par des chemins de traverse, bien souvent le nez dans un bouquin : minéralogie, ornithologie, astronomie... chez Komatsu l'observation et la flânerie ouvrent les portes d'univers à la poésie parfois teintée de surréalisme, de planètes étranges que l'on parcourt à bicyclette, le sac à dos chargé d'os de tectonosaure ou d’œufs de girouette.